Recueil de noms propres et mots curieux. Ce glossaire est un outil qui rassemble les termes et leur terminologie, envisagés au prisme de notre pratique graphique et technique.

Acier galvanisé
Affordance
Algorithme
Arduino
ASCII
Bitmap
CMS
Code source
Courant
Datasheet
Dibond
G-Code
Hacker
Hardware
HTML
Interface
Machine Learning
Obsolete
Obsolescence technique
Papier électronique
Plexiglas
Plotter
PVC
Rebut
Résistance
Tension
Verre
Big Data
Cloud
CSS print
Donnée
Fork
Javascript
Licence libre
Linux
Logiciel libre
Markdown
Navigateur Web
Open Source
Programmation
Scribus
SVG
Serveur Web
Wiki
WYSIWYG
  • Acier galvanisé

    L'acier galvanisé est un alliage de fer et de carbone, auquel on donne, par traitement mécanique ou thermique, des propriétés variées (malléabilité, résistance). La galvanisation est l'action de recouvrir une pièce d'une couche de zinc dans le but de la protéger contre la corrosion. Le traitement est dit anticorrosif.

  • Affordance

    Terme dérivé du verbe anglais "to afford" (se permettre) (gérer, permettre). Importé de la psychologie comportementale, son utilisation dans le domaine de la conception et des interfaces homme-machine fait référence à la capacité d'une représentation symbolique (icône, bouton ou nom de fonction) à suggérer l'action qu'elle effectue. [source: revue backOffice]

  • Algorithme

    Un algorithme, de façon générique, est une suite linéaire d’instructions univoques permettant de transformer des données initiales en un résultat attendu. Pour être compris par une machine, un algorithme doit être traduit en langage informatique. [source: revue backOffice]

  • Arduino

    Une arduino c’est une carte électronique programmable, coûtant moins de 30 euros, permettant de concevoir rapidement et facilement des prototypes. Elle se branche en usb à un ordinateur qui lui envoi un ensemble d’actions à exécuter. On peut alors programmer le mouvement d’un moteur, allumer ou éteindre une led, recevoir des données d’un capteur. Les schémas de ces cartes électroniques sont publiés en licence libre.

  • ASCII

    L’ASCII, acronyme d’American Standard Code for Information Interchange, est une norme informatique apparue dans les années 1960 qui vise à standardiser l’encodage de caractères numériques. Très limitée, elle ne permet de spécifier que 95 caractères (128 codes sur 7 bits), excluant notamment les langues comportant des caractères accentués. [source: revue backOffice]

  • Bitmap

    À l’origine, le terme anglais bitmap qualifie un tableau contenant des données binaires (oui/non). Cette structure fut notamment utilisée au début des années 1970 pour stocker et décrire les premières images matricielles, c’est-à-dire constituées d’un ensemble de points discrets (pixels) répartis uniformément sur deux dimensions, à la manière d’un canevas. Suivant le format de l’image, chaque pixel peut contenir des informations plus ou moins précises sur sa valeur de gris ou de couleur. Dans le champ du design graphique, une image bitmap se réfère à une image matricielle dont les pixels ne peuvent prendre que deux valeurs (binaires) : noir ou blanc.

  • CMS

    Un CMS (Content Management System) est un type de programme permettant de saisir et d’afficher des données d’un site Web. Il est généralement installé sur un serveur d’hébergement et permet ensuite d’entrer des contenus à travers une interface d’administration (back end) qui sont, la plupart du temps, stockés dans une base de données puis accessible dans le navigateur Web. (Ce site a été programmé à l'aide du CMS Kirby)

  • Code source

    Le code source d’un programme informatique est un texte contenant des instructions rédigées dans un ou plusieurs langages de programmation. La plupart du temps, le code source est compilé en code binaire pour pouvoir être exécuté (lu) par la machine. Une fois compilé, le code binaire est impossible à modifier sans avoir accès au code source.

  • Courant

    Un courant est un mouvement, le déplacement de quelque chose : fluide, idée. En tant qu'adjectif qualificatif, courant désigne une chose banale. En tant que courant électrique, le courant est le déplacement d'électricité dans un conducteur, il se mesure en Ampère.

  • Datasheet

    En électronique, il s'agit de la fiche technique d'un composant. Indispensable pour connaitre les spécifications techniques du composant, ce document reprend le comportement attendu d'un produit, comme le souhaite son fabricant.

  • Dibond

    Dibond est une marque de substrat rigide appartenant à la catégorie de matériau « Panneaux Composite Aluminium ». ... Comme tous les matériaux de cette catégorie, le Dibond est un matériau composite. Il a une structure en sandwich où deux plaques d'aluminium sont thermoliées à une plaque centrale de polyéthylène solide.

  • G-Code

    Le G-Code est un langage de programmation des années 1960 qui est utilisé pour définir des séquences d'instructions géométriques ou latérales pour piloter des machines CNC (Computer Numerical Control).

  • Hacker

    Un hacker (de l’anglais hack « bidouiller, modifier, bricoler, fouiner ») est un individu capable de comprendre et de modifier des systèmes informatiques a priori verrouillés. Par extension, et contrairement à l’image négative du pirate, il est ainsi possible de voir, dans la figure du hacker, une forme d’habileté et de curiosité dont les effets contribuent à la recherche du bien commun et à l’émancipation individuelle.

  • Hardware

    Hardware est un anglissime désignant le matériel. Le matériel comprend tous les composants physiques et tangibles d'un ordinateur. Il s'oppose au logiciel de la machine qui qualifie les instructions et les données stockées ou exécutées par le matériel. Cette distinction, établie par le mathématicien John von Neumann en 1955 sur la base des travaux d'Alan Turing, a depuis été utilisée comme modèle pour la conception des ordinateurs.

  • HTML

    Acronyme d’HyperText Markup Language, le HTML est un langage de description de données structuré en balises, conçu pour décrire le contenu d’une page Web. Il s’agit de l’une des trois inventions, avec HTTP (HyperText Transfert Protocol) et URL (Uniform Resource Locator) qui ont permis l’existence du Web. [source: revue backOffice]

  • Interface

    An interface acts as a link between two objects, allowing them to interact according to a set of defined rules. In the field of digital technology, this word could refer to user interfaces that allow users to interact with computers (by using visual representations of virtual objects for instance, see graphical user interface), communication protocols between software and hardware devices (drivers) or between softwares (see API).

  • Machine Learning

    L'apprentissage machine désigne un ensemble de mécanismes conçus pour ajuster les procédures d'un programme en fonction de l'identification de corrélations statistiques issues d'analyses précédentes. Ce type de méthode peut résoudre efficacement des problèmes complexes pour les algorithmes classiques. Ils sont notamment utilisés pour la reconnaissance des formes, le développement de moteurs de recherche ou l'analyse financière.

  • Obsolete

    Ancien, vieillissant, passé de mode, qui n'a plus lieu, plus cours, qui n'est plus utilisé. Par exemple, avec la généralisation des clefs USB, carte SD et autre hardware de stockage, la disquette est totalement devenue obsolète.

  • Obsolescence technique

    L’obsolescence technique désigne le processus de déclassement d’un objet en raison d’une perte de fonction ou de valeur d’usage, celle-ci pouvant être provoquée par le fabricant et/ou concepteur (on parle alors d’« obsolescence programmée »).

  • Papier électronique

    Le terme de papier électronique fait référence à une technologie matérielle d’affichage numérique visant à mimer l’apparence d’une feuille de papier imprimée. Contrairement aux écrans conventionnels rétroéclairés, l’e-paper réfléchit la lumière ambiante et propose ainsi une lisibilité optimale en plein jour tout en restant très économe en énergie électrique.

  • Plexiglas

    Plexiglas est un nom commercial qui désigne une matière en plastique solide et transparente. Son nom scientifique est le polyméthacrylate de méthyle. Ce matériau flexible et transparent est particulièrement résistant.

  • Plotter

    Un plotter, ou table traçante, est un périphérique d’impression numérique utilisant le déplacement contrôlé d’un outil de dessin (feutre, crayon) pour matérialiser des images numériques vectorielles sur papier.

  • PVC

    Le poly(chlorure de vinyle), connu sous le sigle PVC (sigle venant de l'appellation anglaise polyvinyl chloride), est un polymère thermoplastique de grande consommation, amorphe ou faiblement cristallin, principal représentant de la famille chloropolymères. Couremment utiliséé en mince épaisseur, pouvant être dur ou souple. Il est préparé à partir de deux matières premières : à 57 % de sel de mer (NaCl) et à 43 % de pétrole ; c'est la seule matière plastique constituée par plus de 50 % de matière première d'origine minérale.

  • Rebut

    Ce qu'il y a de plus mauvais dans quelque chose et qui est laissé de côté : Le rebut d'une fabrication.

  • Résistance

    La résistance est l'action de résister. C'est la qualité d'un corps lorsqu'il résiste à l'action d'un autre corps ou la force qui s'oppose à un mouvement. En électricité, la résistance (notée R) est une mesure de l'opposition appliquée au courant dans un circuit électrique. La résistance est mesurée en ohms, dont l'unité est symbolisée par la lettre grecque oméga (Ω).

  • Tension

    État d'un objet, d'une matière souple ou élastique, d'une réalité qui peut, doit être plus ou moins tendu(e); fait de communiquer cet état à cet objet, à cette matière, à cette réalité. La tension électrique (notée U) est une grandeur qui représente la circulation du champ électrique le long d'un circuit. Exprimée en Volts (V), elle sert à désigner l'intensité électrique d'un appareil ou d'un dispositif.

  • Verre

    C'est un matériau dur, fragile (cassant) et transparent, à base de dioxyde de silicium et de fondants.

  • Big Data

    Les big data, littéralement « méga données », désigne des ensembles de données devenus tellement volumineux qu’ils dépassent les capacités de stockage, d’analyse ou de visualisation des outils informatiques conventionnels. Ce terme est apparu au milieu des années 2000 avec la multiplication des capteurs physiques et systèmes de tracking (pistage Web).

  • Cloud

    Le cloud, pour cloud computing (« informatique en nuages ») désigne l’utilisation de ressources informatiques exécutées sur des machines distantes (serveurs), la plupart du temps mises à disposition par un prestataire sous forme de contrat de location ou de paiement à l’utilisation.

  • CSS print

    Le CSS Print est un ensemble d’instructions écrites en langage informatique CSS servant à gérer l’aspect imprimé d’une page Web. Il est ainsi possible d’utiliser le Web comme un environnement de mise en page et de publication multi-supports.

  • Donnée

    Une donnée est une description élémentaire d’une réalité, évaluable en fonction d’un système de référence. Il peut s’agir, par exemple, d’une observation ou d’une mesure. Les données brutes doivent généralement être analysées et organisées afin d’en tirer un sens, et de les rendre intelligibles.

  • Fork

    Dans le champ de la programmation informatique, un fork (fourche, ou embranchement) est un nouveau logiciel dérivé du code source d’un logiciel existant, la plupart du temps placé sous licence libre.

  • Javascript

    Langage de programmation orienté objet, créé en 1995 par Brendan Eich. Principalement employé pour ajouter de l’interactivité aux pages Web, il trouve aujourd’hui des applications plus larges, notamment grâce à Node.js, un moteur d’exécution local. Sur ce site, le fait que lorsque vous cliquez sur un mot du glossaire, la fenêtre scroll jusqu'à la définition, c'est grâce à du javascript.

  • Licence libre

    Une licence libre garantit à l’utilisateur du logiciel les quatre libertés suivantes : libre usage ; possibilité d’étude de modification et de redistribution à d’autres usagers, y compris à but commercial. La licence libre la plus célèbre est la licence GPL.

  • Linux

    Linux (GNU/Linux) est un système d’exploitation, au même titre que Windows et macOS. Placé sous licence libre (GPL), il résulte de la fusion de la fusion du système d’exploitation GNU développé par Richard Stallman dès 1983, et du noyau Linux développé par Linus Torvald à partir de 1991. GNU/Linux est le logiciel le plus emblématique du logiciel libre et de la culture hacker.

  • Logiciel libre

    Un logiciel libre est, en termes techniques et légaux, d’être utilisable, étudiable, modifiable et redistribuable par son utilisateur, ce qui implique que son code source soit ouvert. Par opposition aux logiciels propriétaires dont le code source est fermé, le logiciel libre est porteur de valeurs de liberté et de partage.

  • Markdown

    Markdown est un langage de balisage créé en 2004 par John Gruber, programmeur américain. Son but est d’offrir une syntaxe facile à lire et à écrire permettant le formatage d’un texte.

  • Navigateur Web

    Un navigateur Web est un logiciel conçu pour accéder et afficher des pages du World Wide Web. Le terme « navigateur » est inspiré de Netscape Navigator, le navigateur phare apparu au milieu des années 1990. Les navigateurs Web les plus utilisés à l’heure actuelle sont Google Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge et Apple Safari.

  • Open Source

    Par opposition à la philosophie du logiciel libre basée sur la vision sociale de la liberté de l’utilisateur, l’open source est une méthodologie de développement pragmatique basée sur l’efficacité du travail collaboratif et sur le partage des codes sources des programmes. Ce terme a notamment été popularisé par Eric Raymond, cofondateur de l’Open Source Initiative en 1998.

  • Programmation

    La programmation informatique désigne l’ensemble des activités impliquées dans l’écriture des programmes numériques, c’est-à-dire la rédaction de codes source dans des langages de programmation spécifiques. Les codes sources des programmes sont ensuite compilés pour être convertis en langage machine (binaire) pouvant être exécuté par un ordinateur.

  • Scribus

    Apparu en 2001, Scribus est un logiciel de mise en page placé sous licence libre GPL et une des seules alternatives au logiciel InDesign, principalement utilisé par l’industrie graphique.

  • SVG

    Le SVG (Scalable Vector Graphics, « graphique vectoriel adaptable ») est un format de données ouvert servant à décrire des images vectorielles qui est basé sur une syntaxe de balisage. Il est particulièrement utilisé sur le Web, en remplacement des images matricielles (à base de pixels).

  • Serveur Web

    Un serveur Web est un ordinateur distant, connecté au réseau Internet, qui permet de stocker et de rendre accessible des informations et données sur le Web (sites Web). La mise en ligne de fichiers entre un ordinateur personnel et un serveur distant se fait via FTP (File Transfer Protocol).

  • Wiki

    Un wiki est un type de site Web permettant à ses visiteurs de créer et de modifier des contenus de façon collaborative, avec ou sans identification. Le premier wiki, WikiWikiWeb, date de 1995. Le plus célèbre est l’encyclopédie libre, universelle et multilingue Wikipedia, créée en 2001 par Jimmy Wales et Larry Sanger.

  • WYSIWYG

    The acronym WYSIWYG (“What You See Is What You Get”) refers to a software graphical user interface whose screen preview matches the produced result of the document (usually printed). Bravo, the word-processing software of the Xerox Alto released in 1973, was the first WYSIWYG software. Today, it is the main interface paradigm of “creative” software like InDesign, Illustrator or Photoshop.